« L’Aventure des mots de la ville » dans le dernier numéro de Planning Perspectives, 27-1, 2012

 

La dernière livraison de la revue Planning Perspectives (vol. 27) propose, sous la plume de Filippo De Pieri de l’Instituto de Politecnico di Torino, un compte-rendu de L’Aventure des mots de la ville. L’article se trouve dans la section suivante : « Book reviews », Planning Perspectives, 27 – 1, 2012, p. 163-164

L’article est à consulter ici

 

« L’Aventure des mots de la ville » à la radio. Deux émissions avec Christian Topalov

Le 29 septembre 2010, Yvan Amar recevait Christian Topalov dans son émission  » La dans des mots « , pour présenter  » L’Aventure des mots de la ville « .

L’émission est à écouter ici

Le 9 octobre 2010, Christian Topalov était reçu à France Culture par François Chaslin, pour l’émission les « Jeudis de l’architecture ».

L’émission est à écouter ici

 

 

 

 

 

L’ouvrage « L’Aventure des mots de la ville » a reçu le Prix « La ville à lire » 2011

 

 

Le prix « La ville à lire », créé par France Culture et la revue Urbanisme, a été décerné pour la quinzième fois cette année. Il a été partagé, sur l’avis unanime du jury réuni le 7 mars 2011, entre l’ouvrage  d’Hacène Belmessous, Opérations banlieues, et L’Aventure des mots de la ville ( Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille, Jean-Charles Depaule et Brigitte Marin dir.).

« Saisir, lire et interpréter la ville. Colloque de la Relève 8e édition »

Conférence d’ouverture donnée par  Christian Topalov sur l’ouvrage L’Aventure des mots de la ville et le programme de recherche ; discussion animée par  Paul-André Linteau (UQAM) et Claire Poitras (INRS-ICS). 26 mai 2011.

Présentation du colloque par l’organisateur :

Les villes sont des lieux singuliers, le théâtre d’interactions et de liens sociaux qui offrent, à ceux qui y vivent, de multiples opportunités et autant de façons de les produire et les saisir. Chaque ville possède son caractère distinctif, ses pratiques sociales et ses dynamiques politiques et économiques qu’il est possible, en tant que chercheur en études urbaines, de comprendre et d’interpréter.

Ce 8e Colloque de la Relève VRM à vocation multidisciplinaire est organisé par le réseau Villes Régions Monde. Il donne aux chercheurs en émergence la possibilité de présenter leurs résultats de recherche devant un public intéressé par les enjeux urbains. Cette activité permet également aux participants de soulever des questions et de débattre d’enjeux à partir d’études de cas et d’exemples comparatifs. Finalement, ce colloque est une occasion pour les étudiants de cycles supérieurs (maîtrise et doctorat) d’aborder des questions méthodologiques, entre autres choses, par rapport à l’incontournable question du choix de l’échelle d’analyse.

Le programme est à lire ici.

Des « mots de la ville » !

Afin de mieux comprendre le domaine de recherche des « mots de la ville »,  ses méthodes, et en découvrir les résultats , nous vous proposons huit exemples de notices. Vous pourrez en lire environ 260 dans l’ouvrage L’Aventure des mots de la ville à travers le temps, les langues, les sociétés.

Choisis dans les huit langues sollicitées pour le présent ouvrage, il s’agit de mots simples en apparence mais qui illustrent, par la complexité de leur évolution et les surprises qu’ils nous ont réservées, tout l’enjeu de cette recherche

Contrada

Ensanche

Favela

Funduq

Immeuble

Prospekt

Square

Stadtautobahn

« Les mots de la ville : une invitation au voyage »

Le 29 avril 2011, la revue électronique metropolitiques.eu publiait un compte rendu de L’aventure des mots de la ville, de Yves Grafmeyer, professeur émérite de sociologie à l’Université de Lyon 2.

Le compte rendu est à lire ici.

Entretien avec Christian Topalov, par Olivier Ratouis

Le 12 janvier 2011, la revue électronique metropolitiques.eu publiait un entretien vidéo de C. Topalov, réalisé par Olivier Ratouis, professeur d’urbanisme à l’Université Bordeaux 3.
A l’occasion de la parution de L’aventure des mots de la ville, il présente les grandes lignes de cette recherche, amorcée au milieu des années 1990.

L’entretien est en ligne ici.

Des rencontres autour de « L’Aventure des mots de la ville »

Depuis la parution de L’Aventure des mots de la ville, plusieurs rencontres ont eu lieu, suscitant des discussions et des débats passionnants.

Voici, a posteriori, une liste de ces manifestations. Nous vous tiendrons bien entendu informés de l’organisation future de journées similaires. En espérant pouvoir publier, d’ici là, des comptes rendus de ces précédentes rencontres.

– France Culture : Métropolitains
émission animée par François Chaslin, avec Thierry Paquot
Jeudi 9 septembre, de 15 h à 16 h
avec Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille, Claudia Damasceno, Elizabeth Essaïan, Nicolas Puig et Volker Ziegler

Radio France Internationale : la Danse des mots
Émission animée par Yvan Amar – avec Christian Topalov.

– Institut d’urbanisme de l’université de Paris (IUP), Université Paris-Est Créteil
Jeudi 30 septembre, de 14 h à 17 h, à l’Institut d’urbanisme de Paris, Université de Paris-Est Créteil, angle Poëte et Sellier-Mail des Mèches, métro Créteil Université, salle 207
« Du Trésor à l’Aventure : Autour de L’aventure des mots de la ville à travers le temps, les langues, les sociétés (Robert Laffont-Bouquins)»
avec Laurent Coudroy de Lille, Christian Topalov, Charlotte Vorms, Viviane Claude, Florence Bourillon et les étudiants du parcours Recherche (spécialité Espaces urbains et démarches de projets).

Librairie « Le Genre urbain »
Rencontre-débat avec Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille et  Jean-Charles Depaule pour L’Aventure des mots de la ville (Robert  Lafont, 2010)
Mercredi 6 octobre, à 20 h, au 30 rue de Belleville, Paris 20e.

– Université Louis Lumière Lyon 2 et Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines
Conférence « Au fil du travail des sciences sociales » (cycle organisé par Frédérique Giraud)
Jeudi 7 octobre, de 18 h à 20 h, à l’ENS-LSH, 15 parvis René Descartes, Lyon 7e
« À l’occasion de la parution de L’Aventure des mots de la ville (Robert Laffont, collection Bouquins) : un projet de recherche à l’épreuve de l’expérience »
avec Christian Topalov et Laurent Coudroy de Lille

– Université de Picardie Jules Verne – Centre universitaire de recherches administratives et politiques de Picardie (CURAPP)
« Carrefours des sciences sociales » (séminaire coordonné par Virginie De Luca Barrusse et Sabine Rozier)
Vendredi 8 octobre, à 14 h, UFR de Philosophie, sciences humaines et sociales, Chemin du Thil, Amiens
« À l’occasion de la parution de L’Aventure des mots de la ville (Robert Laffont, collection Bouquins) : un projet de recherche à l’épreuve de l’expérience »
avec Christian Topalov

Ecole d’architecture de la Ville et des Territoires, Marne-la-Vallée
« La fabrique des mots de la ville » (cycle de conférences dans le cadre des Leçons du mardi, organisé par Elisabeth Essaïan, avec la participation de Christian Topalov, Jean-Charles Depaule, Laurent Coudroy de Lille, Brigitte Marin, Sarah Carton de Grammont, Volker Ziegler)
Du 19 octobre au 14 décembre, les mardi de 13h30 à 14h30 – Grand amphithéâtre, 10 avenue Blaise Pascal, Champs sur Marne (RER A, station Noisy-Champs) www.marnelavallee.archi.fr

– Université Paris-Ouest Nanterre
« Du Trésor à l’Aventure des mots de la ville » (débat organisé par Marie-Hélène Bacqué)
Vendredi 5 novembre, de 14 h 30 à 16 h 30, Université de Nanterre, bâtiment A, 2e étage, salle 210
avec Laurent Coudroy de Lille, Christian Topalov et un auteur

– Ecole des hautes études en sciences sociales (programme)
À l’invitation du Programme de recherche interdisciplinaire « Etudes urbaines » – Journée scientifique : « Les Mots de la ville : un projet de recherche à l’épreuve de l’expérience »
Avec la participation des auteurs et d’Isabelle Backouche, Jean-Marc Besse, Jocelyne Dakhlia, Béatrice Fraenkel, Yves Grafmeyer et David Mangin
Mercredi 10 novembre, de 9 h 30 à 17 h, EHESS, amphithéâtre, 105 boulevard Raspail, Paris 6e

Universidad de Buenos-Aires – FADU
L’Aventure des mots de la ville à travers le temps, les langues, les sociétés (La aventura de las palabras de la ciudad a través del tiempo, las lenguas y las sociedades), bajo la dirección de Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille, Jean Charles Depaule y Brigitte Marin, Éditions Robert Laffont, Paris, 2010
Presenta: Dr. Miguel Guerin – Comentarios de los autores de nuestra Facultad: Horacio Caride, Federico Collado, Graciela Favelukes, Alicia Novick,,Verónica Paiva, Jorge Ramos, Mario Sabugo
Viernes 12 de noviembre a las 12 hs, Instituto de Arte Americano, Sala de reuniones, 4° piso FADU

Cité de l’architecture & du patrimoine
Table ronde autour de l’ouvrage L’Aventure des mots de la ville
Jeudi 18 novembre, à 19 h, Bibliothèque, Cité de l’architecture & du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro, Paris 16e
Table ronde animée par Viviane Claude avec Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille, Élisabeth Essaïan et Youri Carbonnier

Instituto Superior de Ciências do Trabalho e da Empresa, Lisbonne
Sessão « L’Aventure des mots de la ville », no âmbito do Ciclo de Conferências Doutorais da Escola de Sociologia e Políticas Públicas do ISCTE-IUL
Vendredi 17 décembre 2010, à 18 h, Instituto Superior de Ciências do Trabalho e da Empresa, Edifício II, sala C 104
avec Christian Topalov et Magda Pinheiro (CEHC-IUL), Maria Alexandre Lousada (FL-UL/CEG-UL), Graça Índias Cordeiro (CIES-IUL), Frédéric Vidal (CRIA-IUL), Luís Vicente Baptista (FCSH-UNL)

– Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (programme)
Lectures et débat à l’occasion de la parution de l’ouvrage L’Aventure des mots de la ville.
Présentation par les auteurs et lectures de l’ouvrage.
Le 14 janvier 2011, 14h-17h30
Salle Paul Rivet de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine – IHEAL, 28 rue Saint-Guillaume 75007, métro Saint-Germain des Près / Sèvres Babylone
Organisation : Claudia Damasceno et Hélène Rivière D’Arc
CREDA – Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques

– Université Pierre Mendes France (programme)
Colloque des doctorants de l’ED 454 Sciences de l’Homme, du Politique et du Territoire autour de L’Aventure des mots de la Ville
Jeudi 20 janvier 2011, Amphi H – Centre des Langues Vivantes, 9h30-18h

Université Panthéon-Sorbonne Paris 1 – Centre d’histoire sociale du XXe siècle
Mardi 8 février, de 17 h à 19 h, 9 rue Malher, Paris IVe, 6e étage
« Histoire des mots, histoire sociale ? L’expérience des mots de la ville »
avec Christian Topalov et Charlotte Vorms

Université Versailles-Saint Quentin – Laboratoire Printemps
Atelier « Approches discursives en sociologie » – organisé par François Leimdorfer
Vendredi 11 février, de 14 à 17 h, USVQ-Guyancourt, bâtiment d’Alembert, salle B332
« À l’occasion de la parution de L’Aventure des mots de la ville (Robert Laffont, collection Bouquins) : un projet de
recherche à l’épreuve de l’expérience »
avec Christian Topalov

– Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (programme)
« Présentation du livre L’Aventure des mots de la ville. Lectures et débat »
en présence de Christian Topalov, Jean-Charles Depaule, et Brigitte Marin, avec Saïd Belguidoum, Samuel Bordreuil, Boris Grésillon et Maryline Crivello.
Lundi 21 février 2011, de 14 h à 17 h, MMSH, salle Georges Duby, 5 rue du Château de l’Horloge, Aix-en-Provence

Rio de Janeiro – Laboratório de Estudos Urbanos-Universidade Federal do Rio do Janeiro
Mesa redonda « As Palavras da Cidade »
Mardi 15 mars, de 18 h à 21 h, Casa de Rui Barbosa, Auditório, Rua São Clemente 134, Botafogo
avec Christian Topalov, Maria Stella Bresciani (Unicamp), Margaret Pereira, Roberto Pechman et d’autres auteurs. Discutantes :  Lúcia Lippi (CPDOC-FGV), Maria Alice Rezende de Carvalho (PUC-Rio) – avec l’appui du Bureau du livre de l’Ambassade de France

Université de Lille 1 – Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé)
Vendredi 1er avril, de 10 à 12 h 30
« À l’occasion de la parution de L’Aventure des mots de la ville (Robert Laffont, collection Bouquins) : un projet de recherche à l’épreuve de l’expérience » avec Christian Topalov. Discutants : Dominique Duprez et Abdel Hammouche (Clersé)


Revue de presse sur « L’Aventure des mots de la ville »

Plusieurs journaux et revues ont consacré des articles à l’ouvrage L’Aventure des mots de la ville.

Il giornale dell’architettura

L’Orient Littéraire, supplément mensuel de L’Orient-Le Jour, édition du 3 février 2011

Le Monde, article de Frédéric Edelmann, le 12 septembre 2010, « L’Aventure des mots de la ville », un dictionnaire urbain

Le Figaro, article de Claude Duneton, le 2 novembre 2010, « La ville : mots dessus, mots dessous »

Libération, article de Sibylle Vincendon, le 18 septembre 2010, « Urbanisme. Les mots ont droit de cité »

Dossiers de la revue « Genèses. Sciences sociales et histoire » consacrés aux « mots de la ville »

En 1998 et en 2003, la revue Genèses (n°33 et 51) consacrait deux dossiers spéciaux à la thématique de recherche des « mots de la ville ».

Le numéro 33 est intégralement disponible en ligne sur le portail Persée.

Le numéro 51 est intégralement disponible en ligne sur le portail Cairn.

Un recensement biographique

Un des objectifs principaux de ce carnet est de proposer une information continue sur les travaux consacrés aux « mots de la ville ».

Dans cette perspective, les 160 auteurs de L’aventure des mots de la ville ont été invités à nous transmettre leur bibliographie en rapport avec ce champ de recherche. Une page est donc spécifiquement consacrée à rassembler, et constituer une bibliographie la plus exhaustive possible sur le sujet. Elle sera régulièrement mise à jour.

Cette « inventaire » bibliographique n’est d’ailleurs pas limité aux seuls contributeurs de l’ouvrage. N’hésitez donc pas à nous faire part de publications sur le sujet.

Pour suivre cette bibliographie, rendez-vous sur la page qui lui est consacrée


Le programme « les Mots de la ville » (1995-2010), par Christian Topalov

Le programme de recherche « Les mots de la ville » a été initié en 1995 par le Programme interdisciplinaire de recherche « Villes » du CNRS (PIR-Villes) à l’initiative de Francis Godard. Il a bénéficié dès l’origine du soutien de l’UNESCO (programme MOST- Management of Social Transformations), en dialogue avec Germán Solinís.  Il a été d’abord domicilié à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) d’Aix-en-Provence. De 1998 à 2004, le support institutionnel du programme a été le GDR 1554 du CNRS, « Les mots de la ville ».

L’objet du programme était énoncé ainsi : «  Il étudie les systèmes lexicaux en usage dans divers registres de langue pour nommer la ville et ses territoires. Il prend en compte la longue durée et s’intéresse à différentes aires linguistiques. Il privilégie le comparatisme, à l’intérieur d’une langue et d’une langue à l’autre. Son angle d’approche – la ville à travers ses mots – diffère de celui des analyses urbaines les plus répandues, comme d’une démarche strictement linguistique : les chercheurs appartiennent à diverses disciplines, parmi lesquelles l’anthropologie, la géographie, l’histoire, l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme, la socio-linguistique et la sociologie. Il fédère douze réseaux : Afrique, Allemagne, Amérique latine, Amérique du Nord, Chine, Espagne, Inde, Italie, Japon, Monde arabe, Russie, Tchéquie. » Chacun de ces réseaux bénéficiait de l’activité de chercheurs des pays concernés et du soutien d’institutions scientifiques de ces pays.

Un premier séminaire international s’est tenu à Paris au ministère de la Recherche en octobre 1995 pour lancer le programme. Un second, rassemblant quatre-vingt chercheurs à l’UNESCO et à l’EHESS en décembre 1997, a permis, à la suite d’un appel international à propositions de recherche, de définir les grands chantiers thématiques du programme qui firent l’objet d’autant d’ateliers : « les catégories de l’urbain », « divisions de la ville », « nommer les nouveaux territoires urbains », « vocabulaires de la stigmatisation urbaine », « registres socio-linguistiques et production langagière urbaine », « plurilinguisme et création lexicale en ville » – d’autres ateliers abordant surtout des questions de méthode : « les mots de la ville dans les cartes », « les dictionnaires comme sources et comme produits », « langues savantes, langues techniques ». Un troisième séminaire international fut réuni à l’EHESS en juin 1999 pour partager de premiers résultats. De 1998 à 2008, un séminaire bi-mensuel de l’EHESS servit de place centrale au programme : des dizaines de chercheurs venus de divers pays et d’étudiants y contribuèrent.

De 1997 à 2003, parurent cinq « Cahiers des Mots de la ville », principalement réalisés par les réseaux de langues. En 1999, les Editions de la Maison des sciences de l’homme (Paris) créèrent une collection « les Mots de la ville », sous la direction de Jean-Charles Depaule et Christian Topalov, qui a publié quatre titres à ce jour en co-édition avec l’UNESCO et en prépare d’autres.

L’ensemble du programme bascula ensuite vers l’élaboration de ce qui devait paraître sous le titre L’Aventure des mots de la ville, mais fut longtemps appelé « le Trésor ». Après que furent choisies les langues sur lesquelles porterait la recherche, puis la liste provisoire des entrées, la rédaction des notices fut entreprise en juillet 2000 en s’appuyant sur une « charte » communiquée aux auteurs. L’ouvrage achevé fut remis à l’éditeur en juin 2008 et sortit des presses en septembre 2010.

Au cours de la quinzaine d’années de son existence, le programme « les Mots de la ville » a bénéficié de l’appui financier ou logistique de nombreuses institutions, tout particulièrement : le département des sciences humaines et sociales du CNRS, le programme MOST de l’UNESCO, le ministère de la Recherche (Action incitative « Ville »), la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Aix-en-Provence), l’Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris), l’Ecole française de Rome, l’UMR Cultures et sociétés urbaines (CNRS-Paris 8), le Laboratoire d’anthropologie urbaine (CNRS-EHESS), l’université de Campinas (Brésil, SP), la Casa de Velázquez (Madrid), la Hochschule für Bildende Künste (Hambourg), l’Institut d’urbanisme de Paris (Université de Paris 12 Val-de-Marne), l’Università degli Studi di Napoli « Federico II ».

« L’Aventure des mots de la ville. À travers le temps, les langues, les sociétés » : le livre, par Christian Topalov

"L'Aventure des Mots de la Ville"

Ce gros livre n’est pas tant un dictionnaire qu’un guide de voyage, une invitation à de multiples cheminements dans les villes et dans les mots, dans le temps, les langues, les sociétés urbaines. Il est constitué de quelque 260 articles écrits par 160 auteurs, qui étudient les mots à l’aide desquels on parle aujourd’hui des villes dans sept langues européennes – l’allemand, l’anglais, l’espagnol, le français, l’italien, le portugais, le russe – et, en outre, l’arabe, langue d’un monde dont les interactions avec l’Europe ont toujours été intenses. Des variantes américaines de ces lexiques sont aussi étudiées (Etats-Unis, Québec, Brésil, Amérique hispanophone).

Nous racontons dans ce livre les aventures des mots. Ils voyagent dans le temps en changeant de sens souvent sans changer de forme et ces changements font partie de l’histoire sociale des villes, qu’ils permettent d’observer de façon originale. Les mots voyagent aussi dans l’espace, parfois d’une langue à l’autre, ils font des allers et des retours. Les recherches érudites qui permettent de reconstituer ces histoires sont pleines de découvertes surprenantes, parfois désopilantes : ceux qui utilisent les mots, et ainsi les recréent sans cesse, se jouent des héritages, des concepts, des étymologies.

N’attendez pas ici des définitions justes, encore moins une étude des jargons de spécialistes : ce qui nous intéresse, c’est la façon dont sont effectivement utilisés les mots de tous les jours. Ceux qui permettent aux gens – de Rio ou de Tunis, de Londres ou de Naples, de Paris ou de Marseille – de parler dans leur ville et de leur ville – pour la dire, mais aussi pour la changer.
Vous y découvrirez comment le mot « place » ou « Platz » est apparu bien après qu’existent dans les villes françaises ou allemandes des espaces nommés de cette façon aujourd’hui, et comme le « plaza » de l’espagnol en est venu à désigner aux Etats-Unis un espace couvert au pied d’un gratte-ciel new-yorkais ou une zone de péage sur une autoroute. Vous comprendrez pourquoi Balzac évoque un « immeuble » parisien qui était composé d’une « maison » et d’un « jardin »  et comment il se fait qu’en Angleterre on appelle parfois « square » des espaces découverts qui sont ronds. Vous observerez les voyages du mot arabe « funduq » vers l’italien « fondaco », ou de « r’bat » vers l’espagnol « arrabal » et le portugais « arabalde ». Vous verrez comment le mot « quartier » se trouve aujourd’hui utilisé dans la phrase « les quartiers ont envahi le centre » ou « se sont enflammés la nuit dernière ».

Ces étrangetés méritent attention, car elles ont chaque fois une signification : au fil de l’histoire et des situations, les gens s’emparent des mots pour leur donner un sens que n’ont pas toujours prévu ou prescrit les fabricants de dictionnaires. Plus tard, beaucoup plus tard en général, ceux-ci finissent par enregistrer les nouveaux usages. Mais, déjà, les mots ont poursuivi leur chemin…

L’ouvrage a été préparé sous la direction de Christian Topalov (sociologue, CNRS et EHESS), Laurent Coudroy de Lille (géographe, Université de Paris-Est), Jean-Charles Depaule (anthropologue urbain, CNRS) et Brigitte Marin (historienne, Université de Provence). Ils ont réuni des équipes de chercheurs dans chacune des aires linguistiques concernées, provenant de disciplines variées : de l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme à la linguistique, en passant par la géographie humaine, l’histoire sociale ou les études littéraires. Jeunes chercheurs à la pointe de la recherche et grands noms des études urbaines ont, dans chaque pays, conjugué leurs talents. Près de dix ans de travail ont été nécessaires, avec l’appui du CNRS et de diverses institutions savantes de par le monde, pour aboutir à cette somme quasi-encyclopédique de savoirs sur les villes et sur les langues.

Christian Topalov, Laurent Coudroy de Lille, Jean-Charles Depaule, et Brigitte Marin